Notre démarche

Publié le 11/09/2017

La genèse

Le Grand Mix en tant qu’acteur culturel responsable applique depuis déjà plusieurs années certains principes du développement durable à l’échelle de l’association et de ses actions : impression papier certifié ECF, réduction de la consommation de papier, recyclage du papier par une association de réinsertion professionnelle, tri des déchets, utilisation de gobelets réutilisables, travail avec des fournisseurs locaux, promotion des transports doux, travail avec les structures de réinsertion sociale, tarifications accessibles, prévention des risques auditifs, prévention des risques liés à la fête, actions en direction des publics éloignés de la culture…

Entre 2013 et 2014, le Grand Mix a entamé une réflexion sur la façon d’accroître et de structurer ses initiatives de développement durable.

Fort de 10 ans d’expériences de coopération transfrontalière, c’est tout naturellement vers ses partenaires européens historiques que le Grand Mix s’est tourné pour approfondir cette question du développement durable.

DEMO - Durabilité et Écologie dans le secteur des Musiques et de ses Opérateurs – a vu le jour en avril 2016 par la constitution autour du Grand Mix d’un partenariat de structures culturelles en France et en Belgique au sein duquel résonnent ces enjeux de développement durable et éclosent des expérimentations pour améliorer les pratiques.

Le partenariat a été renforcé par trois structures œuvrant dans l’écologie, le développement économique local et l’Economie Sociale et Solidaire.

Le projet européen DEMO prendra fin en 2020 mais aura initié au Grand Mix et dans chacune des 11 structures partenaires des réflexes pérennes pour rendre durables nos actions.

DEMO est soutenu par le FEDER (Fonds Européen de Développement Économique Régional), dans le cadre du Programme INTERREG V France-Wallonie- Vlaanderen

La démarche

  • Un travail partenarial transfrontalier basé sur l’échange, la communication, la transmission de bonnes pratiques entre acteurs.
  • Un accompagnement par des spécialistes des différentes branches du développement durable.
  • Avant de lancer des initiatives, examiner l’existant en faisant un état des lieux de nos pratiques. Le diagnostic permet de collecter des données environnementales, sociales et économiques, permettant à la fois de révéler les points forts/ faiblesses de l’association en termes de développement durable, mais aussi réalisé chaque année, de comparer les données et montrer l’efficacité des actions entreprises, amélioration continue
  • L’Eco-management : une démarche participative, qui inclut toutes les parties-prenantes de l’association
  • Une gouvernance responsable qui se traduit par la mise en place de groupes de travail, de référent(e)s, l’emploi d’outils de travail partagé, d’une méthode de travail collaborative.
  • La transférabilité de nos initiatives, communiquer nos bonnes pratiques, les essaimer, afin qu’elles soient reprises par d’autres acteurs culturels et se répandent. Mettre en place des actions de sensibilisation du grand public pour favoriser la prise de conscience collective et la dynamique de changement de comportements

Les objectifs

Rechercher et mettre en place des solutions innovantes grâce au partage d’expériences, se fixer des objectifs d’amélioration, pour gommer les points faibles, être dans une démarche de progrès.

La charte

Le Grand Mix et les 10 autres partenaires du projet ont rédigé une charte d’éco-responsabilité qui reprend les principes fondamentaux que nous, association, nous engageons à respecter.

Cette charte a été élaborée au cours d’ateliers coordonnés par Ecores (laboratoire d’innovation durable wallon). Les partenaires ont dans un premier temps travaillé sur la vision commune du projet DEMO et les objectifs à atteindre à l’horizon 2020. Cette réflexion a donné naissance à une charte destinée à être adoptée par tous les partenaires DEMO mais aussi par les opérateurs culturels sensibilisés à la démarche.

La charte
DEMO