Aller au contenu principal

Session studio avec Jimi Connors Experience

Confinews #5

Publié le 25/01/2021

Depuis son inauguration (sept 2019), notre studio accueille des groupes régionaux en répétition. Désormais, il est opérationnel sur la partie "enregistrement" ! 

L'occasion d'enregistrer les premiers titres du tout nouveau groupe "soft rock" Jimi Connors Experience. Un "All-Stars Band" réunissant des musiciens très actifs dans la scène lilloise. Thom Demu, à l'initiative du projet, nous en dit plus sur le groupe.

Comment est né JIMI CONNORS EXPERIENCE ?

Il faut savoir que j’ai deux passions dans la vie, la guitare et le tennis, d'où le nom du groupe.

A côté de mes différents projets musicaux, je composais des morceaux dont je ne savais pas quoi faire. J’avais donc envie de changer de méthode de travail et de jouer avec d’autres gens, pour exploiter ces morceaux.

Pendant le 1er confinement (printemps 2020), j’ai commencé à envoyer des brouillons de morceaux à Edouard, qui m’a ensuite partagé des pistes de claviers. L’objectif était de sortir de ce confinement avec des morceaux suffisamment avancés pour les jouer ensuite en groupe. On a contacté François à la basse et on a répété dans la foulée. Olivier nous a ensuite rejoints, on se connaissait de loin et le feeling est bien passé. Le groupe s’est fait comme ça !

Avec le second confinement, il y a eu un alignement des planètes !  On a eu de chouettes coups de main pour répéter et avancer. En décembre, l’Aéronef nous a accueilli pendant 3 jours, ce qui nous a permis de répéter ensemble pour la première fois, et surtout de faire des maquettes de “pré-enregistrement”. Puis on a répété encore à l’Arc en Ciel (Liévin), et nous voici au Grand Mix pour un enregistrement pro.

Sur quoi va déboucher cet enregistrement ?

Comme on ne peut pas se projeter sur des concerts dans l’immédiat, autant commencer par travailler l’enregistrement ! L’idée est de réaliser un EP, en enregistrant 5 titres en 5 jours. On se concentre d'abord sur les parties instrumentales, et il faudra ensuite enregistrer le chant.

 

Comment décris-tu la couleur musicale de ces nouveaux morceaux ?

S’il fallait choisir une étiquette, je dirais “soft-rock” : il y a des influences variées, mais on reste sur des couleurs assez joyeuses, une atmosphère assez légère, groovy. J’avais envie de faire une musique moins chargée et électrique que Le Duc Factory, et moins intimiste que Old Royal (projet solo folk acoustique). Les morceaux sont des chansons plutôt pop, avec des influences qui ratissent large. Spontanément, je pense à Kevin Morby, Unknown Mortal Orchestra ou encore Childish Gambino. 

Je pense que ça sonne naturellement assez 70’s, avec très peu de place aux ordinateurs. Mais on cherche pas à reproduire un son “revival”, le son de basse est moderne, les claviers ne sont pas vintage ...

Quel est le processus de l'enregistrement ?

On enregistre d'abord la section rythmique en jouant ensemble : guitare, basse, batterie, claviers. Sur certains titres, on joue avec un métronome, et sur d'autres on se laisse plus de liberté au niveau du tempo. Puis, on enregistre dans un second temps des lignes aditionnelles de guitares et claviers. On a la chance d'utiliser une bonne table de mixage (celle utilisée habituellement en salle), ce qui nous facilite le travail.

Quand les concerts reprendont, avec quels groupes rêverais-tu de jouer ? 

Je jouerais bien avec White Denim, mon groupe de rock préféré ! Ce serait cohérent avec notre univers, une musique rock assez large. Je pense aussi à Chris Cohen (passé au Grand Mix en 2016), que j'aime beaucoup. 

 

 

Jimi Connors Experience

Guitare, chant : Thom Demu (Le Duc Factory, Old Royal, Antoine Pesle, Anti-tempête ...)
Claviers : Edouard Reynaert (Nouveaux Climats, Antoine Pesle, V Love)
Batterie : Olivier Durteste (DDDXIE)
Basse : François Hannecart (Oddism, Chatte Royal)

Enregistrement : Nico Chimot