Action culturelle

Quand la Musique s’invite aux centres pénitenciers de Sequedin et d’Annoeullin

Publié le 17/01/2020

Du 2 au 5 décembre 2019, les centres pénitenciers de Sequedin et Annoeullin ont pris des airs de salle de concert. Dans le cadre du dispositif culture et justice, le Grand Mix a élaboré un programme tout en musique pour les centres pénitenciers, en proposant des ateliers de sérigraphie et un concert sur toute une semaine. 



La semaine a débuté par un atelier autour de la sérigraphie animé par l’artiste Amose, spécialiste de la peinture murale et de la sérigraphie. Lors de cet atelier, les participant.es ont pu mettre à profit leur sens de la créativité pour créer leurs propres cartes postales, qu’ils enverront par la suite à leurs proches. 



La semaine s'est poursuivie par le concert du groupe PLDG à la prison de Sequedin mercredi 4 décembre. Le Groupe PDLG lillois, composé du beatboxer/beatmaker Mystaw et du chanteur/rappeur Al20, a fait vibrer les murs de la prison. Grâce aux rythmes grooves et entêtants de leur musique, et à l’énergie des deux artistes, nos participant.es ont esquissé quelques pas de danses. Le concert s’est clôturé en beauté par un open mic improvisé. Avec la complicité de Mystraw, véritable boîte à rythme humaine, les participant.es les moins timides se sont emparés du micro pour chanter leurs chansons préférées.



Un grand merci aux artistes, ainsi qu’au personnel encadrant des deux centres pénitenciers, et au dispositif Culture/ Santé pour avoir permis la réalisation de ces beaux projets. 

A la découverte du Grand Mix

Publié le 16/01/2020

La formation de nos apprentis journalistes continue!

Jeudi 28 novembre, nos jeunes reporters ont mené leur première enquête de terrain au Grand Mix, pour percer les mystères autour de la salle de concert. Nos valeureux journalistes ont ainsi réussi à s'introduire, à l'aide de certains complices faisant parti de l'équipe du Grand Mix, dans des endroits alors interdits au public comme le catering, les loges des artistes, les coulisses, les bureaux ...

A la fin de leur exploration dans les parties cachées du Grand Mix, nos apprentis journalistes ont pu interviewer des membres de l'équipe, tels qu'un programmateur, une chargée d'action culturelle, un chargé des relations publiques, et un régisseur général qui leur ont dévoilé leurs secrets pour faire fonctionner une salle de concert.

Jeudi 5 décembre, nos journalistes ont poursuivi leur exploration lors du concert décalé du groupe de rap allemand Puppetmastaz.

L'aventure ne s'arrête pas là puisque d'autres enquêtes et interviews attendent nos jeunes journalistes pour 2020... 

 

Temps Calme à la Crèche

Publié le 16/12/2019

Jeudi 21 novembre, le groupe lillois Temps Calme a joué devant de drôles de spectateurs.

En effet à l’occasion du festival Haute Fréquence, temps fort musical des Hauts-De-France, le groupe s’est produit dans un lieu inhabituel: la Crèche Aquarelle. Munis de leurs doudous et de leurs plus belles tétines, nos minis spectateurs se sont apprêtés à l’occasion de ce concert qui constitue sans doute le premier de leur vie. Que ça soit debout ou à quatre pattes, nos petits spectateurs se sont déhanchés sur les rythmes langoureux des musiques du groupe. Les sons doux et mélodieux des musiques ont provoqué même un élan d’amour dans la Crèche Aquarelle puisque certains de nos spectateurs se sont adonnés à la pratique du slow pendant le concert.

L’après-midi changement de cap : direction le collège Albert Roussel ! Alors que le matin fut ponctué par un concert très intimiste, c’est devant plus de 150 élèves que les membres du groupe se sont produits. 

Un Grand Merci à la Région Hauts-De-France pour son soutien ainsi qu’aux membres du groupe Temps Calme et aux équipes pédagogiques pour avoir permis de concrétiser ce beau projet. 

"Say Reverie!" - Retour sur les premières ébauches de nos apprenti.es journalistes

Publié le 19/11/2019

Dans le cadre de “Passe Ta Chronique” les étudiant.es du Lycée Colbert se sont prêtés à l'exercice du journalisme lors du concert de la rappeuse américaine Reverie mercredi 16 octobre. Voici les premiers jets de nos apprenti.es journalistes:

Article d'Antoine Calden

Ce mercredi 16 octobre, au Grand Mix à Tourcoing, la rappeuse américaine Reverie a donné un concert à son image en compagnie de son ami Dj Lala. Entre chaleur et exaltation, on vous emmène avec l’équipe de “Passe Ta Chronique” dans l’antre de la musique californienne.

“Put your fucking hands up!” On ne compte plus le nombre de fois où la rappeuse a prononcé ces mots. Le public était au rendez-vous, et partageait la même joie de vivre que l’artiste au look streetwear. 

Sa tenue vestimentaire étant sur la même longueur d’onde que sa musique de “bitch” féministe. On a chanté, on a dansé, on a hurlé et certains même étaient en transe. Juste devant la scène, un homme transpercé par la musique bougeait son corps au rythme fou des beats de Dj Lala tout aussi bling-bling que la showgirl sur le devant de la scène. La rappeuse au talent indéniable nous a quitté avec une dernière chanson après des dizaines de “Say Reverie” que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Une chose est sûre, avec Reverie, vous n’avez pas besoin de Kevin pour mettre des paillettes dans votre vie 

 

Article de Lily Chartogne

Un concert de Reverie, une rappeuse américaine, s’est déroulé au Grand Mix à Tourcoing le 16 octobre 2019.

Suite à une première partie de scratching assez spécifique dans laquelle on arrivait pas à accrocher par le manque de paroles dans les musiques et les personnes qui n’étaient pas à fond. C’est avec impatience qu’on attendait l’arrivée de Reverie. Tout d’abord c’est la Dj qui est arrivée et qui a semblé avoir des problèmes de son puis l’arrivée de Reverie qui était surprenante  

 

Article “ Une soirée irréelle” de Stevan Lardeur

Le 16 octobre 2019 la rappeuse américaine Reverie se produisait au Grand Mix de Tourcoing. Nous y avons assisté dans le cadre d’un atelier de journalisme. Une soirée qui a fait rêver toute la salle!

Pendant plus d’une heure, la chanteuse Reverie a fait bouger la salle, la majorité des personnes, dansant autour d’une bière. Malgré un début plutôt calme, de plus en plus de personnes ont commencé à bouger. Bien que le public soit majoritairement masculin, tout le monde semblait y trouver sa place. Ses vêtements colorés, ses chaussures atypiques et son contact avec le public ont fait de ce moment un moment de rêve pour tout le monde. Peut-être que grâce à cette soirée le rap underground s'implantera mieux en France.

 

Article “Une rappeuse originale” de Jeanne Mittenaere 

Le mercredi 16 octobre 2019, nous avons pu assister au concert de Reverie, une rappeuse américaine de L.A. Ce concert a lieu au Grand Mix à Tourcoing dans le cadre de sa tournée en Europe. 

Avec son style bling-bling et son jogging, Reverie donne l’image d’une femme originale et décontractée. A l’inverse, chacun de ses mots et ses gestes sont millimétrés. Une rappeuse proche de son public, débordante d’énergie, nous a entraînés dans son enfance, sa vie, ses combats grâce à ses textes. Elle captive son public, l’emmène avec elle dans son univers.  L’ambiance sonore fait bouger, danser et chanter ses spectateurs qui en redemandent toujours plus. 

Pour rêver encore vous pouvez écouter son album qui sortira le 28 octobre 2019.

 

Article “ Vibration mortelle de Reverie” d’Alexis Duminil

Le concert de Reverie (avec Scrachattic en première partie) le mercredi 16 octobre au Grand Mix à Tourcoing dans le cadre d’un atelier journalistique.

Une ambiance chaleureuse au Grand Mix. Pendant le concert, l’ambiance était du tonnerre. A ce concert il y avait beaucoup plus d’hommes que de femmes. Pendant ce concert les personnes buvaient de la bière et bougeaient. Beaucoup  s’ambiançaient avec la musique. La plupart du temps les DJS mettaient le feu. On a été accueilli dans une salle conviviale avec un bar.