4X4 : 2008 > 2011

Publié le 03/07/2017

Les partenaires, à travers ce projet, font la promotion des musiques actuelles, favorisent les échanges entre les artistes français et flamands et permettent au public de circuler plus facilement dans la région transfrontalière. Ils renforcent l’accompagnement des artistes en se focalisant sur la professionnalisation et le soutien du secteur des musiques actuelles, ainsi que sur les nouvelles technologies.

Enfin, les partenaires accordent une attention particulière à la communication car elle permet de promouvoir ces artistes.

Il regroupait 4 partenaires :

  • De Kreun vzw, Kortrijk
  • 4AD vzw, Diksmuide
  • Le Grand Mix, Tourcoing
  • Les 4 écluses, Dunkerque

Actions mises en œuvre :

Dans le cadre de la découverte de ces artistes transfrontaliers, les programmateurs de spectacles musicaux échangent les informations et les artistes. Les artistes français peuvent ainsi se produire sur une scène flamande et inversement. Le public circule entre ces différents sites grâce à une navette organisée. Les programmateurs de spectacles mettent également en place des concerts créés en coproduction transfrontalière

En fonction des artistes de passage, les partenaires prévoient des cours de français, de néerlandais ou d’anglais. Et pour se diriger vers une coopération plus importante encore, les clubs de part et d’autre de la frontière se munissent d’une carte de membre commune à tous les établissements et d’un site web commun.

En parallèle, les partenaires renforcent l’accompagnement et le soutien des artistes. Ils développent un point info et ressources transfrontalier qui assure le suivi des artistes, répond à leurs questions et les accompagne dans leurs projets personnels. Des sessions d’informations sont également prévues pour musiciens et organisateurs.

Au sein des clubs, les organisateurs accueillent les artistes en résidence pour des périodes plus ou moins longues afin qu’ils puissent répéter et créer de nouvelles œuvres. De plus, les scènes sont mises à la disposition des artistes gratuitement pour leurs répétitions.

Les concerts et les festivals organisés sont filmés, enregistrés et accessibles en ligne. En complément, les partenaires réalisent un vodcast, une émission vidéo bilingue qui porte le projet à la connaissance du public.

Un documentaire expose, lui, en plusieurs épisodes le fonctionnement des partenaires et met l’accent sur l’aspect transfrontalier du projet.

Enfin, une étude est lancée pour vérifier l’impact économique et touristique d’un club de musique. Le nombre d’emplois et de déplacements de publics engendrés par l’activité d’un club de musique peut ainsi être plus facilement chiffré.