Aller au contenu principal

Culture Santé

Quand les corps raisonnent et dansent, la dernière.

10/09/2020

Publié le 09/10/2020

Aujourd’hui nous avons clôturé notre beau projet « quand les corps raisonnent et dansent » en partenariat avec Le Gymnase – CDCN de Roubaix au Centre Hospitalier de Wattrelos avec la danseuse Juliana Béjaud et la musicienne Lena Deluxe.  

Bravo à tous pour ces moments magiques et inoubliables.  

Projet financé par la Drac Hauts de France et l’ARS. 

Lena Deluxe, des chevets au balcon

Publié le 15/04/2020

 

En ces temps de confinement, les artistes et les projets ne se laissent pas si facilement faire ! Si, par exemple, le projet Culture Santé "Quand les corps raisonnent et dansent" au Centre Hospitalier de Wattrelos a malheureusement du s'interrompre, il reprendra à l'automne prochain pour mettre un point final à ce très beau projet. Léna Deluxe et Juliana Béjaud pourront donc terminer cette belle aventure artistique toutes les deux, d'ici quelques mois.


En attendant, Léna Deluxe donne, chaque vendredi à 20 heures du haut de son balcon, un concert voix/guitare. Elle y joue ses propres compositions, mais aussi des reprises, à la demande des personnes qui lui envoient des messages. Les live sont diffusés en direct sur sa page facebook. Alors que vous soyez son voisin ou juste curieux d'écouter, foncez !

La Voix du Nord en a d'ailleurs profité pour faire un focus sur la musicienne et son initiative :

https://www.lavoixdunord.fr/735187/article/2020-04-02/la-roubaisienne-lena-deluxe-en-concert-tous-les-vendredis-sur-son-balcon-et-sur

Quand les corps continuent de raisonner et danser.

Publié le 18/03/2020

 

Pendant 4 jours, la musicienne Léna Deluxe, et la danseuse Juliana Béjaud sont venues mettre en mouvement et en musique les corps des personnes en EHPAD et au service de soins de suite et de réadaptation du Centre Hospitalier de Wattrelos.

 4 journées intenses durant lesquelles Juliana et Léna ont exploré, avec les participants, un univers sonore par le biais du corps, du toucher, dans un mouvement perpétuel. Un projet qui a presque arrêté le temps, où le geste a rencontré  la voix dans un équilibre fragile et fort à la fois.

Que cela soit à l'EPHAD, en service de vie alzheimer ou en soins de suite, le rapport aux autres a été travaillé, les instruments ont été expérimentés, et le travail du corps s'est fait en musique, toujours dans une bienveillance ambiante. 

Beaucoup d'émotions, pour nous, les artistes, le personnel soignant, et surtout, pour les participants et participantes. 

Léna Deluxe et Juliana ont pris le temps, parfois en musique, en mouvement, de réinterroger la place des corps dans des contextes précis, de les réécouter.  

Elles ont également pris le temps d'échanger avec certains sur leur vie au sein des bâtiments. Parfois, ces discussions étaient interrompues pour un air de guitare, une danse, quelques larmes, ou encore des expérimentations sur xylophone...

Quatre matinées, quatre après-midi, qui ont demandé de l'énergie, de l'écoute, de la créativité.

Des larmes ont coulé, des mains ont été liées, des rires ont fusé. De très beaux moments, parfois difficiles, mais toujours dans le respect de l'autre. 

 

Projet Culture-Santé financé par la DRAC et l’ARS Hauts-de-France et porté par Le Gymnase, le Grand Mix et le Centre Hospitalier de Wattrelos.

 

 

Quand les corps raisonnent et dansent

Publié le 18/02/2020

 

"Quand les corps raisonnent et dansent" est le nouveau projet Culture Santé porté par Le Grand Mix à Tourcoing, le Gymnase à Roubaix et le Centre hospitalier de Wattrelos et financé par la SACEM et la DRAC des Hauts de France. 

Ce projet, à destination des résidents de l'EHPAD, des patients du soin de suite et de réadaptation, et du personnel soignant, mêle à la fois la danse et la musique. Une belle association artistique, portée par la lilloise Léna Deluxe, chanteuse et multi-instrumentiste, et la danseuse d'origine toulousaine Juliana Béjaud.

Ce premiers temps du projet s'est déroulé le mercredi 12 février au centre hospitalier de Wattrelos, avec une matinée consacrée à la visite de l'EHPAD et du Service de soins de suite et de réadaptation, et d'une rencontre avec le personnel soignant associé au projet. L'après-midi a quant à lui été dédié à la rencontre des résidents de l'EHPAD, pour un début d'expérimentation artistique et d'échanges. Duos de danse, composition collective musicale, et quelques larmes... De beaux moments, riches en échanges et en sensibilité, le tout avec un accueil chaleureux.

Ce projet, qui travaille sur l'impact de la musique et de la danse sur les corps soignés ou sur ceux qui soignent les corps, ne fait que commencer, et la suite promet d'être riche en émotions et en propositions artistiques.