Les trésors poétiques du Centre Hospitalier de Tourcoing

Restitution du projet Culture Santé

« Rouages, rouages, hommes, femmes, imbriqués comme des engrenages, rouages, rouages… » voilà les murmures qui s’échappaient de l’amphithéâtre du Centre Hospitalier de Tourcoing, le lundi 17 juin 2019. 

Ces mots parmi tant d’autres, illustrés par des vidéos artistiques, ont palpité fort dans les oreilles de ceux et celles qui ont assisté aux ciné-concerts de la journée, restitution du projet Culture Santé « Des sons et des images, une représentation poétique de l’hôpital ». L’artiste vidéaste Bénédicte Alloing du collectif Digital Vandal, et le musicien Forbon N’Zakimuena ont donné vie aux multiples prises d’images et sons qu’ils ont récoltées, de février à juin, de jour comme de nuit au sein du Centre Hospitalier. 

Ensemble, ils sont allés à la rencontre des familles, personnels de santé et patients pour questionner leurs ressentis personnels de l’attente, du repos ou encore des déplacements qu’ils vivent quotidiennement à l’hôpital.

Le ciné-concert restitue les récits de chacun superposés aux bruitages des machines médicales, des corps qui dansent, des cuisines bouillonnantes, de la blanchisserie rugissante, des salles désertes aux couloirs mouvementés… Une vraie fresque poétique des trésors cachés de l’hôpital. 

Des installations numériques sonores et visuelles ont été également installées dans les couloirs des multiples services de l’hôpital. Ainsi, il est possible de croiser des personnages numériques au détour d’une salle d’attente ou d’écouter des bribes de témoignages en attendant son ascenseur. Ces installations éphémères ont été visibles du 17 au 21 juin 2019.

Un grand merci à l’équipe du Centre Hospitalier de Tourcoing ainsi qu’aux artistes pour avoir permis la réussite de ce projet onirique. 

Merci également à l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France, la Direction Régionale des Affaires Culturelles ainsi qu’à Pictanovo d’avoir soutenu la réalisation de ce projet.